Les yeux rouges

inventaire Van Gogh


peindre le soleil fort définitif le blé mûr les corneilles

peindre son ombre ciel blanc ciel jaune

peindre la nuit les cafés tapageurs aux lustres éclatants

peindre le mistral chicanier

manger ses tubes l'or de ses tableaux pleins de peinture

raser sa barbe portrait fauve saigner du nez

s'infliger l'entaille peindre la blessure

essuyer ses mains aux tabliers de canicule

effacer les barreaux de Saint Paul




peux-tu m'envoyer les couleurs du vent se lève

le bleu outremer des combustions du ciel

glisser la liste dans une enveloppe maculée

adresser le naufrage à la maison jaune

les enfants jetaient des pierres

les pères ratifiaient le séquestre




s'y sont-ils battus ? chaises promises brisées

cloués nus aux poteaux de couleurs




faire feu en fin

poitrine silencieuse

maintenant il peut neiger




prenez garde à la peinture